2005 – Les éphémères

J’ai emprunté à mon fils une sorte de lanterne magique (cadeau de Noël) lui permettant de projeter des images sur une feuille de papier afin de dessiner en suivant les contours. A la nuit tombée je me promenais dans le village de Musculdy.